Le premier Forum RPG basé sur la légende urbaine du Slenderman.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire s'écrit, le temps défile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

⊗ Faceless Operator ⊗

avatar
I am
Écrits : 113
Arrivée le : 05/10/2013
Age : 22
Localisation : Dans la forêt.
Occupations : Remet cette page à sa place jeune humain...
Humeur : /


Feuille de personnage
Feat: Slenderman
Informations: 752 ans. Vit en forêt. Ne ressent aucune émotion. Provoque The Sickness envers ceux qui l'approchent.
RPs: Confusion [Ft Splendy]

MessageSujet: L'Histoire s'écrit, le temps défile.   Dim 6 Oct - 8:32

The Path of the Black Leaves.


The Path of the Black Leaves.

Contexte

Lane est une ville nichée entre la mer au sud et la montagne au nord-est, semblable en taille à Seattle et en continuelle expansion. Fière de ses huit-cent mille habitants, dynamique et vivante, elle attire les regards, les conversations et les gens. Siège de nombreuses académies, facultés et bâtiments destinés à prouver la puissance technologique et commerciale de la ville, la vie oscille entre opulence et simplicité malgré quelques quartiers pauvres et délabrés qui perdurent dans l'ombre. Souvent bien plus vivante la nuit que la journée, elle illumine les alentours telle une nouvelle étoile défiant les éléments. Plongée dans un climat continental, il ne sera pas aisé de trouver une mer à la bonne température pour se baigner même si les hôtels et thermes peuvent supplanter à cette envie impérieuse. Ces conditions climatiques et le terrain sur lequel la ville se trouve étendue causent également un éminent brouillard dès l'aube. En effet, à l'opposé de la mer se tient une imposante forêt gravissant impétueusement le sol de la montagne et s'étendant sur d'innombrables hectares. A titre indicatif, un randonneur expert, s'il décidait de la traverser en ligne droite, prendrait au bas mot cinq à six jours à raison de dix heures de marche avant d'en sortir et à condition de ne pas se perdre. Pourquoi en parler ? Eh bien, depuis quelques temps, les inquiétudes des habitants avaient tendance à converger vers cet écrin végétal qui les surplombaient. La raison ?

Personne ne savait exactement où ils disparaissaient tous.
Personne ne comprenait ce qui s'y passait.


L'attrait des gens pour cette forêt était surtout concentré par les amateurs de grand frisson, d'adrénaline en bref, d'horreur et de légendes à se faire hérisser les poils sur le dos. La forêt comme la ville en elle-même avaient été les lieux de tournage de quelques thrillers, films à suspense et autres vidéo amateur truquées ou non, racontant les mythes et histoires sur cette étrange contrée. Les fans inconscients venaient visiter ces lieux, prendre des photos, profiter de l'espace scénique, sans se douter du danger qui planait. Bien évidemment, les producteurs renommés avaient tout fait pour cacher la disparition soudaine de nombreuses personnes sur le plateau de tournage mais les rumeurs se faisaient vives au fil des mois. De nombreux randonneurs, touristes ou tout simplement des familles venues camper ne ressortaient jamais d'entre ces millions d'arbres. De cette façon, la forêt de Lane est devenue tristement célèbre, connue comme terre maudite qui ne déridait malgré tout pas les plus téméraires. Certains bâtiments abandonnés, mangés par la nature, attisaient la curiosité des chasseurs des fantômes, nourrissaient les mythes comme l'air alimenterait une flamme.

La police tentait d'endiguer le flot des curieux venus vérifier les rumeurs et d'enquêter sur ces disparitions inexpliquées mais la zone à couvrir et surveiller étaient bien trop grande, ils étaient dépassés. De curieuses apparitions sur des photos, des êtres étranges aperçus le temps d'une seconde sur une caméra... comment démêler le vrai du faux ? Il était clair que quelque chose se cachait à l'intérieur de cette protection végétale. Quelque chose qui ne se montrait pas, dont les habitants ignoraient tout, allant de l'allure aux motivations. Me croiriez vous si je vous disais qu'ils sont une espèce inconnue sur cette terre ? Une espèce qui se nourrirait d'humains et les manipulerait, avec d'étranges capacités mais surtout un visage sans signes distinctifs. Me croiriez vous si je disais que malgré cela, ils nous ressemblent étrangement, à nous, pauvre espèce en danger. Le plus connu d'entre eux se nomme le Slenderman.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pbl-rpg.forumactif.org
 

L'Histoire s'écrit, le temps défile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle page d'histoire s'écrit...
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Profite du beau temps ( Libre )
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Path of the Black Leaves :: Le Commencement :: La Lumière dans l'obscurité-