Le premier Forum RPG basé sur la légende urbaine du Slenderman.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♢ L'Ombre d'un hurlement ♢

avatar
I am
Écrits : 33
Arrivée le : 01/07/2015
Localisation : ♢Quelque part avec toi, peut-être même dans ton ombre....
Occupations : Chanteur~
Humeur : Hmpf, who cares anyway?


Feuille de personnage
Feat: Adam Gontier~ :3
Informations: 215 ans, vampire modernisé vivant en ville. Bisexuel et charmeur, adorant mordre la nuque. Froid et distant à cause d'un coeur brisé et aigre envers la race humaine. Immunisé contre The Sickness et autre maladie en tout genre. Chanteur et guitariste secondaire du groupe Three Days Grace.
RPs: ♢Mais lui, il était différent / ♢La Naïve et l'Ombre

MessageSujet: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Ven 3 Juil - 1:00

MAIS LUI, IL ÉTAIT DIFFÉRENT....
FEAT: [...]







Il savait bien qu’aucun humain n’osait réellement s’enfoncer si profondément dans les bois, mais lui, ça ne le dérangeait pas. Il savait que les humains pouvait être plus tangibles à être contaminés par The Sickness, mais ce n’était pas le cas pour lui. Il savait très bien qu’ils avaient tous peur des bois et des créatures sombres qui s’y promenait, mais lui, il n’avait pas peur. Qu’est-ce que la peur? Est – elle la même pour tout le monde qui l’expérience? Non, tout cela ne sont que des réactions chimiques du cerveau variant d’une personne à l’autre, souvent basé sur les souvenirs ou expériences d’un être humain. « Peur » était un mot très vague pour décrire le sentiment oppressant et morbide que les humains avaient en passant la barrière qui séparait la ville de Lane de sa grande et splendide forêt. Ceux qui ont peur de la noirceur n’ont aucune idée à quel point elle est magnifique. Ce n’est simplement qu’une autre réalité, qui renferme d’autre types de secrets et trésors que la lumière. Cette réalité était celle dans laquelle Adama Gontiana, connu sous le nom d’Adam Gontier, était pris au piège et renfermé. Comme une prison étouffante aux murs moisis bourrés de trous à rats.

Lui, il n’avait pas peur.  Il ne se sentait pas mal à l’aise. Il ne craignait pas la mort, il l’était déjà. Un vampire c’est éternel, c’est infini, peu importe le nombre de fois qu’il disparaissait, il revenait toujours. Alors pour Adama, ce n’était pas quelque chose hors de l’ordinaire de s’enfoncer dans les bois. Il ne craignait ni la mort, ni les créatures qui se cachait derrière ces arbres. Après tout, à quoi ça servait de craindre quelque chose lorsqu’on est éternel? On revient toujours, alors pourquoi craindre la douleur? Nous souffrons tous déjà. L’immortalité a toujours été quelque chose de merveilleux pour les humains,  mais ceux-ci ne savaient pas à quel point celle-ci pouvait également être un fardeau. Au moment où tu croyais que tu pouvais finalement te reposer et fermer les yeux,  une main épineuse te foutais une claque et te sortais du sommeil. C’était ainsi encore et toujours, sans la moindre possibilité de non-retour.


"I’ve become so numb, I can’t feel you there…~ Become so tired, so much more aware…"



La voix mielleuse d’Adama s’était doucement élevée au travers des bois, résonnant doucement au travers des troncs, sonnant comme une douce mélodie et un merveilleux chant aux oreilles de la nature. Il sourit un peu, se penchant pour prendre une feuille rougeâtre au sol du bout de ses doigts. Il admirait son bijou, marchant tranquillement de sa démarche féline et gracieuse, ses pieds ne produisant aucun son au contact du sol. Puis, lorsqu’il laissa la feuille s’envoler, ses prunelles chocolat fixèrent avec surprise le paysage devant ses yeux. Tout était noir, les troncs comme les feuilles.  


"Ah ben ça alors…."  Il siffla d’admiration.


Il inspecta le paysage un peu mieux avec sa vision nocturne, à cause de la noirceur au dehors, le soleil ne s’étant pas pointé la face de la journée, restant tapis derrière de lourds nuages gris. Il semblait faire nuit dans cette partie de la forêt, mais il était impossible d’en avoir la certitude à cause de l’épais et constant brouillard qui dorlotait ce petit coin sombre de paradis. Une feuille noire se détacha de son bourgeon et alla se poser sur la tête du chanteur qui se saisit délicatement de ce morceau de nature, l’inspectant avec un regard intéressé et curieux. Cette étrange nature noire donnait envie à Adama d’aller l’explorer en profondeur et d’admirer ce magnifique paysage morbide. Plus c’était effrayant, mieux c’était et il en était de même au niveau de la noirceur. Sans attendre, toujours en ayant sa feuille entre ses longs doigts fins,  il franchit la barrière qui séparait ce paysage sombre au reste de la forêt.  


"Oh putain…."


Ces mots furent sa seule réaction lorsqu’il sentit l’atmosphère devenir vachement plus lourde d’un seul coup, ses épaules s'affaissant rapidement. Sur le coup, une de ses vertèbres dans son cou craqua violemment, le paralysant de douleur avant qu’il ne grogne comme une bête. Il se massa la nuque,  sa peau semblant brûler à chaque frottement. Il décida de s’avancer encore plus profondément dans la forêt,  inconscient du risque qu’il avait prit. Mais il s’en foutait bien, là mort ne signifiait plus rien pour lui, jeune vampire de 215 ans. Toujours en ayant une main derrière sa nuque tatouée, Ad’ se fraya un chemin parmi les tronçons d’arbre, prenant le temps d’inspecter chaque élément de ce drôle de paysage. Il releva ses grand yeux et effleura la plus grande feuille d’un arbre du bout des doigts, n’osant pas la détacher tellement elle était belle. La beauté mérite de vivre et de rester, peu importe où elle est trouvée.

Adama entama une longue marche au travers de la nature « morte », chantant doucement en même temps, effleurant tout ce que ses yeux détectaient comme joli. Il se sentait étrangement bien malgré la pression de l’atmosphère sur ses épaules.  


"Even if I say; it’ll be alright,  
Still I hear you say, you want to end your life.  
Now and again we try to just stay alive.

Maybe we’ll turn it all around ‘cause it’s not too late,  
It’s never too late…~"



Un sourire étira les coins de sa bouche fine et gracieuse, alors qu’il posait ses yeux sur le baobab devant lui. BORDEL, c’était vraiment gros et long! Ça devait prendre au moins une bonne dizaine d’hommes pour faire le tour, au minimum! Il en resta bouche – bée, fixant avec des yeux ronds l’arbre devant lui. C’était tellement majestueux…. Dire que des milliers  de gens reniaient la beauté de la nature.  Ils avaient tord, c’était si beau….

"Ah… Que les humains sont stupides, pour ne pas apprécier la nature…"  Déclara l’homme à la chevelure d’ébène, s’asseyant au sol en appuyant son dos contre le baobab.

Son manteau fibreux de couleur charbon s’imprégna de l’odeur de la rosée fraîche, protégeant sa chemise grisâtre des saletés au sol, un peu comme une partie de son jean noir. Le jeune vampire ferma les yeux, décidant de prendre du repos, le vent soufflant tout doucement, comme une caresse sur son visage. Il ne se préoccupait de rien, il ne pensait à rien. Il était libre, délivré.  

Mais pas pour longtemps….





_________________
I Hate Everything About You by Three Days Grace


«You never know how STRONG you are until being strong is the ONLY choice you got left.»


-Adam (Wade) Gontier-


Dernière édition par Adam Gontier le Jeu 23 Juil - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5831449/

◐ La Louve Blanche ◐

avatar
I am
Écrits : 8
Arrivée le : 09/07/2015
Occupations : Serveuse dans un bar le jour, louve alfa la nuit
Humeur : Joueuse


Feuille de personnage
Feat: Susan Coffey
Informations: Louve Alfa
RPs: 1

MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Jeu 9 Juil - 15:15

Mais lui, il était différent ...

You're like an angel now

Il y a longtemps maintenant que nous n'acceptions plus personne sur nos territoires, bien longtemps aussi que plus personne n'était venu dans la clairière. Mais lorsque mon odorat me signala une odeur délicate comme une fleur provenant dans notre clairière, je sus réellement que nous n'aurions pu la cacher encore longtemps des autres.

Je laissais les louveteaux, sales et joyeux se prélasser dans les feuilles mortes tandis que je me dirigeais vers la clairière, masquant mon odeur. Bien sûr, la clairière était dévastée, mais elle était également magnifique. Un endroit de recueil pour les Loups ayant perdu un frère ou une sœur. J'y étais venue plusieurs fois, mais cette fois ci je ne souhaitais pas me recueillir, j'allais faire partir cet intrus.

Celui-ci avait une odeur de fleur délicate mais tachée de sang, j'hésitais. On aurait-dit un vampire, un Sanglier plutôt, avec ce goût âpre qui me montait à la gorge plus je m'approchais. Je m'arrêtais enfin, près des broussailles de la clairière dévastée, puis hésitante, je restais finalement telle quelle, une louve. Si c'était un vampire, je ne voulais pas qu'il me voit nue, surtout que j'avais laissé mes vêtements dans la cabane du garde forestier.

Alors j'entrais, me faufilant entre les herbes hautes, et je le vis. Il était pâle, grand et, je ne me l'avouais qu'à contrecœur, plutôt beau. Alors je m'approchais doucement et m'arrêtais à quelques mètres de lui, assis contre l'arbre bouteille. Il était vieux, cet arbre, c'était un frère africain qui l'avait ramené il y'avait maintenant, une bonne centaine d'année. Je m'asseyais donc et fixais l'Immortel de mes yeux jaunes, tentant ainsi de deviner ce qu'il allait faire.

© Nas✞y de Libre-Graph.


_________________


♦️ I promise, I'll keep you safe ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♢ L'Ombre d'un hurlement ♢

avatar
I am
Écrits : 33
Arrivée le : 01/07/2015
Localisation : ♢Quelque part avec toi, peut-être même dans ton ombre....
Occupations : Chanteur~
Humeur : Hmpf, who cares anyway?


Feuille de personnage
Feat: Adam Gontier~ :3
Informations: 215 ans, vampire modernisé vivant en ville. Bisexuel et charmeur, adorant mordre la nuque. Froid et distant à cause d'un coeur brisé et aigre envers la race humaine. Immunisé contre The Sickness et autre maladie en tout genre. Chanteur et guitariste secondaire du groupe Three Days Grace.
RPs: ♢Mais lui, il était différent / ♢La Naïve et l'Ombre

MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Dim 12 Juil - 18:37

MAIS LUI, IL ÉTAIT DIFFÉRENT....


FEAT: SUE BLAKE









Adam semblait paisiblement endormit, ses paupières sobrement closes et ses joues roses. Sa respiration était lente et rythmée, semblant bien trop lente et dissipée pour être humaine. Son visage d'ange était au repos, son esprit rêvassant sûrement de magnifiques choses... Mais ce n'était pas le cas. Il cauchemardait horriblement, et il le prouva lorsqu'il serra les poings, enserrant son manteau entre ses longs doigts jusqu'à s'en blanchir les phalanges. Un grognement sourd quitta sa gorge serrée, sa mâchoire se crispant brusquement, sûrement sous la colère ou pour l'empêcher de crier. Une partie de ses crocs put être visible, tandis qu'il secouait la tête, penchant à droite, à gauche... On dirait qu'il se débattait. Son corps fut prit de léger soubresauts, un éclat cristallin au coin de ses yeux douloureusement fermés.

Dans sa tête, il se revoyait, plus jeune. Il revoyait tout ses souvenirs, sa rencontre avec Barry, Neil et Brad. Le début de Groundswell, leur premier album, leur séparation. Il revoyaient la formation de Three Days Grace, les temps passé à rire avec ses potes. Le succès de la Démo, puis finalement leur grand hit du premier album. La drogue, l'alcool, la sensation de flotter... Les filles dans les bars... Les bataille de verres en mousse, les trips de bouffe et les défis de vider la bouteille de vodka d'une traite. Sa dépendance à l'Oxycodin, au Antidépresseur et l'alcool.... L'enfers de la désintoxication et l'écriture de son deuxième album, One-X, qui sera ensuite leur plus grand succès à titre Platinum Hits. Mais surtout, ce qu'il revoyait au travers de son passé en rêve était ses beaux grands yeux bleus/gris pâle, sa chevelure brune pâle teinte en blond, sa peau chaude et basanée... Il revoyait Matt, sa présence, sa chaleur et sa façon de rire. Adam se revoyait tomber amoureux de Matt, de l'admirer... Il se revit entrain de l'embrasser et se remémora tout le temps passé ensemble. Sans même le savoir, son corps tremblait violemment et des larmes acides coulait sur ses joues, tout comme le sang de son nez. Cet amas de souvenirs lui faisait mal...


"M-Matt.... Matt...."


Adam se débattait contre ses souvenirs, tentant de se réveiller. Mais son subconscient voulait l'amener au bout du rouleau, à la fin du film. Il voulait lui rejouer cette scène là, ce soir-là. Celui-là, où Adam courait dans les rues, afin de s'échapper de ce traître dans ce bar. Il se revit défoncer la porte avec son coude, et le plancher froid amortir le poids de sa chute, Matt qui finit par le rattraper et le prendre dans ses bras. Il sentit le pieux contre sa poitrine, avant qu'il ne se relève et ne le jette dans le mur d'en face. Puis...


"N-Non...pas....pas...."


Le chanteur à la chevelure d'ébène ne fit qu'entendre les cris de son copain, qui souffrait à l'agonie. Sa voix se brisée alors qu'Adam était dans une colère qui le rendait aveugle de ses gestes. Il sentit ses grandes mains puissantes l'agripper par le dos, et quelque chose le brûler. Un crucifix, Matt le brûlait avec un crucifix. Puis, au moment où il prit sa tête....


"NON! MAAAATT!"


Gontier se réveilla en sursaut, les yeux pleins d'eau et en sentant quelque chose humide sous son nez. D'un geste maladroit il s'essuya le nez du bout des doigts et y vit un liquide poisseux et rouge, avec l'odeur de la mort derrière. C'était son sang, pas étonnant qu'il soit si mauvais et aussi poisseux. Du revers de la manche il essuya ce drôle de liquide, reniflant légèrement pour essayer de l'empêcher de couler plus. Sa respiration était désormais tremblante et saccadée, retenant toujours des sanglots loin de la surface. Un grognement de douleur quitta sa gorge, la cicatrice du crucifix dans son dos pulsant au même rythme de son coeur affolé. Adam soupira, essuyant ses yeux remplis d'eau.


"Faudrait que je vois un psy..." Se dit-il à haute voix, avant de ne remarquer quelque chose de blanc du coin de l'oeil.


Il abaissa ses prunelles chocolat sur l'amas de poils blancs à quelques mètres de lui. Elle avait beau être bien cachée, cette louve n'a pas pu échapper aux yeux d'Adam Gontier. Il resta assit contre l'arbre, sans broncher, ses yeux marron croisant ensuite ceux jaune de la louve Alpha. D'un geste amical il tendit la main vers l'animal, ses lèvres s'étirant dans un petit sourire distant mais bien présent.


"Je ne suis pas comme les autres. Je ne te ferai pas de mal ni à toi ni à ta meute, je ne vois pas pourquoi je le ferai."


Il laissa sa main tendue vers l'animal, lui prouvant ainsi qu'il était aussi inoffensif qu'un jeune chiot, malgré ses crocs au coin de ses lèvres rosées. Le «jeune» Gontier se serra dans son manteau, tenta d'ignorer la douleur dans son dos en fixant le magnifique pelage blanc sous ses yeux.  






_________________
I Hate Everything About You by Three Days Grace


«You never know how STRONG you are until being strong is the ONLY choice you got left.»


-Adam (Wade) Gontier-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5831449/

◐ La Louve Blanche ◐

avatar
I am
Écrits : 8
Arrivée le : 09/07/2015
Occupations : Serveuse dans un bar le jour, louve alfa la nuit
Humeur : Joueuse


Feuille de personnage
Feat: Susan Coffey
Informations: Louve Alfa
RPs: 1

MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Dim 12 Juil - 22:18

Mais lui, il était différent ...

No Matter Who We Are Now

Qu'on me dise que les vampires sont violents, hideux et effrayant, j'y croyais toujours. Mais maintenant que devant moi s'en tenait un, je revis entièrement mes préjugés. On aurait dit une sorte de colombe noire, mélange entêtant de grâce et d'une aura sombre et mystérieuse. Debout, il aurait été grand, deux têtes de plus que moi sous forme humaine, et il aurait été élancé. Il aurait eu des jambes fines et musclées, des bras bien proportionnés et surtout, il aurait été majestueux.

Mais ... il semblait aussi tellement fragile. A se tortiller de mauvais rêves alors que je l'observais attentivement. Finalement, je me dit qu'ils n'étaient peut être pas si différents de nous. Plus humains que monstres. Et quand je me regarde maintenant, quand je regarde mon peuple à présent, je me demande si nous ne sommes pas plus des monstres que n'importe quel dracula. Je pensais voir en nous un peuple pacifique, mais quand mes yeux se posent sur les morts qu'on causé mes frère, je me questionne encore sur qui sont réellement les méchants. Nous ou bien eux ?

Alors qu'il se réveillait enfin, son regard humain se posant sur moi, le sang qui tachait ses vêtements, son propre sang, me fit remarquer une autre chose. Ils ne sont pas vraiment immortels. Il ne l'avaient jamais été en fait, sûrement à cause de cette part d'humain en eux qui les faisait aimer, haïr et vivre. Ils finissaient tous par mourir de cause naturelle ou bien de quelque autre facteur extérieur.
Peu importe quand.
Peu importe où.
Nous mourrions tous.

Alors qu'il tendait sa main vers moi, me parlant comme on parlerait à un chien ou à un enfant, je me demandais s'il savait que nous pouvions parler. Peut être, le contraire était aussi possible. Après tout, nous étions peu à nous montrer ainsi. Mais je tentais quand même le coup.

Nous n'avons pas peur de toi, immortel

Je secouais après ma tête, qui aurait peur d'un vampire qui cauchemardais en murmurant des phrases sans queues ni têtes, des prénoms et gémissait pas dessus tout ? Personne, même les louveteaux se riraient de lui s'il le voyait. Mais je ne voulais pas de conflit. Alors je me contentais d'avertir le jeune vampire.

Tu dois partir d'ici, cet endroit est sacré

Je le fixais, me demandant si je l'avais déjà croisé quelque part ? A présent que le voyais mieux, son visage me disait quelque chose, comme un proche éloigné, ou bien une simple connaissance.

© Nas✞y de Libre-Graph.


_________________


♦️ I promise, I'll keep you safe ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♢ L'Ombre d'un hurlement ♢

avatar
I am
Écrits : 33
Arrivée le : 01/07/2015
Localisation : ♢Quelque part avec toi, peut-être même dans ton ombre....
Occupations : Chanteur~
Humeur : Hmpf, who cares anyway?


Feuille de personnage
Feat: Adam Gontier~ :3
Informations: 215 ans, vampire modernisé vivant en ville. Bisexuel et charmeur, adorant mordre la nuque. Froid et distant à cause d'un coeur brisé et aigre envers la race humaine. Immunisé contre The Sickness et autre maladie en tout genre. Chanteur et guitariste secondaire du groupe Three Days Grace.
RPs: ♢Mais lui, il était différent / ♢La Naïve et l'Ombre

MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Mer 22 Juil - 23:44

MAIS LUI, IL ÉTAIT DIFFÉRENT....


FEAT: SUE BLAKE









"Nous n'avons pas peur de toi, immortel."

Adam resta un moment surprit, béat. Il ne savait pas que les Loups-Garous pouvaient parler sous leur forme de loup. Elle le toisa d'un air supérieur, sérieux.

"Tu dois partir d'ici, cet endroit est sacré."

Le "jeune" immortel ne broncha pas, laissant ses paroles qu'elle avait prononcées avec une voix douce mais autoritaire divaguer dans sa tête. Il soutenu son regard sérieux du sien qui était vide, presque absent, mais avec cette touche aigre. Cet homme semblait si vide, même la plupart des Vampires n'avaient pas l'air de ça. Lui il avait l'air si mort de l'intérieur, il puait presque la mort par delà son âme. Sa joie et ses airs de grands charmeurs n'était qu'un atour qu'il revêtait chaque jour. Tel un masque, il le revêtait en permanence comme la plus belle farce. Un silence lourd pesait entre ces deux créatures, qui, aussi muettes que des tombes, se toisaient sans prononcer un seul mot, ou produire un seul son. Les cheveux d'ébènes du vampires tombèrent sur son front à cause du vent, lui chatouillant le bout du nez. Il y passa sa main, avant de tirer légèrement sur sa boucle d'oreille en argent sur son oreille droite. Un soupire quitta sa gorge usée par les cigarettes.

"Pardonne-moi, j'devrais peut-être arrêter d'essayer d'être humain..." Qu'il lança doucement, d'un air détaché.

La brume les enveloppa doucement, les laissant face à face dans un cocon de silence. Le chanteur frotta ses yeux chocolat, avant de ramener ses mains vers ses genoux.

"Mais ce territoire ne t'appartiens pas, il n'est pas tien..."

Sa voix s'arrêta, doucement, après un grondement de tonnerre lointain.

"...Mais bien à cet homme longiligne sans visage et cette rousse de deux mètres." Conclut-il.

La louve plissa les yeux, le fixant lourdement. Mais Adam ne broncha pas, il resta de marbre. Ce n'est pas qu'un regard doré et menaçant qui allait lui faire peur ou bien l'impressionner. Ses crocs au bord de ses lèvres rosées, il fredonna une petite chanson, appuyant sa tête contre le Baobab derrière lui. Il avait légèrement la tête penchée vers l'arrière, ses prunelles chocolats fixant le ciel gris. Puis, un petit sourire étira les coins de ses lèvres fines et rosées, tandis qu'il fermait les paupières.

"À moins que, bien sûre, ils vous laissent vous et vous louveteaux dans ce territoire.... Ce qui serait fort impressionnant."

À ces mots, il reposa son regard vide sur la louve blanche.



Spoiler:
 








_________________
I Hate Everything About You by Three Days Grace


«You never know how STRONG you are until being strong is the ONLY choice you got left.»


-Adam (Wade) Gontier-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5831449/

◐ La Louve Blanche ◐

avatar
I am
Écrits : 8
Arrivée le : 09/07/2015
Occupations : Serveuse dans un bar le jour, louve alfa la nuit
Humeur : Joueuse


Feuille de personnage
Feat: Susan Coffey
Informations: Louve Alfa
RPs: 1

MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Jeu 13 Aoû - 9:04

Mais lui, il était différent ...

They made nothing !

Je n'attendais pas de réponse à vrai dire, et qu'il parte était sûrement impossible je le savais ... mais, c'est ce qu'il me dit qui me fit le plus peur. Ce n'était ni ses allures nonchalantes, ni cette voix juste assez haute pour que je l'entende. Non, ce qui me fit peur ce sont les conséquences de ce qu'il avait dit en dernier. Comme une menace proférée sans le faire exprès...

"À moins que, bien sûr, qu'ils ne vous laissent vous et vous louveteaux sur ce territoire.... Ce qui serait fort impressionnant."

J'aurais été humaine, j'aurais poussé un soupir rageur. Louve, je me contentais de grogner et de fixer le vampire. Et d'ailleurs, ce ne fut que lorsqu'il se mit à chantonner que je le reconnu. Voyons, je n'étais pas inculte et amateure de rock je connaissait forcément les Three Days Grace. Et devant moi se tenait, j'en était sûre, Adam Gontier, ancien chanteur de ce groupe. A vrai dire, je me doutait que cet homme était étrange, mais dire qu'il était un vampire aurait été trop ... trop "gros".
Mais maintenant que je savais, je n'allais pas me gêner la prochaine fois que je le croiserait errer dans Lane, je lui ferais voir ce qu'il en coûte de menacer mes petits frères.

Alors, me détournant, mes pattes s'enfonçant dans le sol moussu, je cherchais à me retirer mais avant, j'aurais dû prévenir. Prévenir que ce ne serait pas pardonné. Ma voix résonna dans la clairière tandis que je me dirigeais vers les taillis et mes frères.

"Je m'en souviendrais, Adam Gontier, tu verra"

Je m'enfonçais donc à nouveau dans la forêt, galopant vers l'endroit où les loupiots étaient restés seuls. Avec soulagement, je les ramenais à la maison et m'en retournais, humaine, vers mon travail de la soirée. Il ne me suffisait pas de vivre de ce que les autres apportaient au Foyer, alors en tant que barmen, je servais dans un petit bar nommé "Le Grand Bleu". Je n'avais jamais compris pour quoi il se nommait ainsi mais cela n'avait pas beaucoup d'importance pour moi. Je gagnais ma vie et c'était aussi simple que cela.

Ce soir, comme tout les autres soirs, nous étions presque vides, il ne restait que deux ou trois clampins qui discutaient dans un coin, près de la vieille machine à musique. Les ombres passaient devant la baie vitrée et je me demandais encore si j'aurais dû prendre l'avertissement de ce vampire au sérieux lorsque la porte s'ouvrit dans un gling gling de carillon ...

© Nas✞y de Libre-Graph.



HRP:
 

_________________


♦️ I promise, I'll keep you safe ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♢ L'Ombre d'un hurlement ♢

avatar
I am
Écrits : 33
Arrivée le : 01/07/2015
Localisation : ♢Quelque part avec toi, peut-être même dans ton ombre....
Occupations : Chanteur~
Humeur : Hmpf, who cares anyway?


Feuille de personnage
Feat: Adam Gontier~ :3
Informations: 215 ans, vampire modernisé vivant en ville. Bisexuel et charmeur, adorant mordre la nuque. Froid et distant à cause d'un coeur brisé et aigre envers la race humaine. Immunisé contre The Sickness et autre maladie en tout genre. Chanteur et guitariste secondaire du groupe Three Days Grace.
RPs: ♢Mais lui, il était différent / ♢La Naïve et l'Ombre

MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Jeu 27 Aoû - 18:25

MAIS LUI, IL ÉTAIT DIFFÉRENT....


FEAT: SUE BLAKE










Puis la louve lui tourna le dos, grognant silencieusement, la brume se dissipant suite à ses mouvements légers. Ses pattes d'un blanc immaculées se tachant de terre alors qu'elle commençait à s'en aller. Adam lui, resta parfaitement immobile, étant comparable à une statue de pierre.

"Je m'en souviendrais, Adam Gontier, tu verra."

Puis, elle s'enfonça de nouveau dans la forêt, allant rejoindre les petits louveteaux qu'elle avait laissés seuls. Adam, lui, resta dans la forêt, s'imprégnant du doux parfum de la terre battue et de la rosée. Bientôt, il se mit à fredonner encore, fermant les paupières pour apprécier la fine pluie qui tombait sur lui. Une pluie aussi fine que la brume elle-même, fraîche comme une limonade en été. Un léger sourire se peignit sur son visage d'habitude si sobre, sa voix chantonnant un air de Black Veil Brides.

"Living a life of misery...~
Always there, just underneath...~
Haunting me, quietly alone.~
It’s killing me, killing me...~"


Il rouvrit les yeux et se releva, les grondements de tonnerre se rapprochant. Alors qu'il fourrait ses mains glaciales et agiles dans les poches de son manteau, il commença à marcher, se rejouant des souvenirs douloureux et une chanson douce dans la tête. Rapidement, il se retrouva en dehors du Passage des Feuilles Noire, regagnant un environnement coloré et une atmosphère extrêmement plus légère. Il inspira grandement, les yeux écarquillés en même temps que ses épaules remontaient brusquement, lui craquant de nouveau une vertèbre. Un grognement mécontent quitta sa gorge, tandis qu'il avançait calmement, regagnant peu à peu la ville. Il laissait le regard pesant des gens s'abattre sur lui, comme s'il savait ce qu'il avait fait, ce qu'il était.

Comme réflexe, il baissa les yeux et par même occasion la tête, croulant sous l'autorité des autres. Malgré ses allures insensible ou de mâle dominant, il était fragile et prêt à craquer à tout moment. Mais il gardait ça pour lui, restant silencieux.

"Goodbye agony...~"




♢♢♢♢♢♢




Paisiblement endormi, Adam se retourna dans son lit, bien emmitouflé dans ses draps de satins rouge et noir, dans sa chambre plongé dans la pénombre, à peine éclairer par le ciel gris au dehors. Il rêvait calmement, au lieu de cauchemarder comme d'habitude. Il revoyait cette magnifique louve blanche, son pelage immaculé qui semblait aussi doux que la soie. Il se revoyait, lui, si indifférent, lui lancé cette menace sans réellement le vouloir. Il ne voulait pourtant pas lui lancer cette menace, pour lui, ce n'était que la vérité. Cet immortel se demandait bien comment ces créatures longiligne pouvait laisser des loups-garous traîner dans leur territoire. Une autre question sans réponse, semblait-il.

Alors que la louve partit, le "jeune" Gontier ouvrit ses prunelles chocolat, fixant son lustre brisé qui pendouillait au plafond. Il bailla, se frottant les yeux. D'un geste lent et lâche, il s'assied, passa ses grandes mains sur son visage fatigué. Sa main droite s'étira pour attraper le pot de médicaments près de lui. Il regarda l'étiquette qui indiquait "Antidépresseur, 1 à 2 comprimés par jour". Puis il ouvrit le pot, et le porta à sa bouche, en avalant quelques uns sans eau ou rien. Le chanteur ténébreux se redressa, ses jambes craquant alors qu'elles se dépliaient, l'amenant ensuite vers la salle de bain, où il se dévêtit. Jetant son T-shirt et son caleçon au sol, il alluma l'eau chaude avant de se glisser sous celle-ci.

Adam appuya sa tête lourde contre le mur froid et blanc, ses muscles se détendant suite au contact de ce liquide chaud. Il laissa les gouttes translucides perler sur sa peau livide, en apaisant encore les brûlures de crucifix que Matt lui avait infligés il y a quelques années. Gontier passa ses mains couvertes de shampoing dans sa chevelure corbeau, se massant la tête par la même occasion. Toujours bercé par un voile de sommeil, il ferma les yeux en se rinçant la tête, nettoyant son corps déchiré par de vieilles blessures et cicatrices, ses bras étant réduits à l'état de viande hachée. L'eau s'arrêta, et il s'extirpa de la douche par la même occasion, évitant le miroir pour ne pas tomber sur ces blessures qui lui rappelait de mauvais souvenirs. Il attrapa un T-shirt noir avec une croix grise imprimée dessus, un jean noir et des chaussettes blanches. Toujours dans ce voile de silence troublant, il se brossa les dents, secouant sa chevelure ruisselante par la même occasion.

Adam Gontier quitta sa salle de bain encore embrumée, attrapant son manteau noir et fibreux au pied de son lit. Son regard chocolat se posa sur le sac bleu marine au fond de la pièce. Le courrier de ses fans. Il s'en empara avant de mettre ses souliers, et de quitter la maison.

Après quelques minutes de marche tout aussi silencieuse, il se rendit devant le bar où il allait souvent, "Le Grand Bleu". Il ne savait pas pourquoi il s'appelait comme ça, mais il s'en fichant, ce nom lui plaisait bien. Voyant qu'il n'y avait encore presque personne, il passa la porte, un petit gling gling joviale de carillon résonnant dans le bar. Une jeune femme aux cheveux rouges et aux yeux bruns orangés posa son attention sur lui. Il lui adressa un petit sourire en coin.

"Bonsoir.... Pourrais-je avoir une bière s'il vous plaît?"

Sa politesse attisait souvent la moquerie dans les bars, et ce fut encore le cas ce soir-là. Quelques personnes pouffèrent de rire devant cette politesse qu'ils jugeaient exagérée. Il soupira, et alla déposé son sac au loin.

"Finalement laissez tomber."

Il s'assied à cette même table éloignée, vidant une partie des quelques lettres sur la table. Il sortit un stylo, et commença à écrire, répondant à chaque lettre avec une patience et lenteur calculé, afin  que tous et toutes soit contents/contentes. Adam chantonna, ignorant le poids du regard de la barmaid sur lui.

"Dead and gone, what's done is done...~
You were all I had become...~
I'm letting go of what I once believed...~
So goodbye agony...~"









HRP:
 

_________________
I Hate Everything About You by Three Days Grace


«You never know how STRONG you are until being strong is the ONLY choice you got left.»


-Adam (Wade) Gontier-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5831449/

◐ La Louve Blanche ◐

avatar
I am
Écrits : 8
Arrivée le : 09/07/2015
Occupations : Serveuse dans un bar le jour, louve alfa la nuit
Humeur : Joueuse


Feuille de personnage
Feat: Susan Coffey
Informations: Louve Alfa
RPs: 1

MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   Lun 28 Sep - 8:40

Mais lui, il était différent ...

Don't you know the fear ?

Il était là. Sans doute venu sans savoir, sans vouloir. Son regard semblait perdu au fond de ses pensées et malgré cela il était le même que dans la clairière. Il était perdu dans je ne sais quel imbroglio de souvenirs douloureux et ça se voyait au premier regard. Mes yeux dorés posés sur lui ne semblaient pas l'importuner alors je baissai les yeux vers le verre que je remplissait. Les rires des vieux soulards à la table du fond l'avaient blessé. Ce "finalement laissez tomber" était une chose qu'il ne fallait jamais dire si l'on voulait se faire respecter. Enfin, chez les loups, cela marchait ainsi.
Je lui amenais donc son verre, accompagné d'un petit bol de cacahuètes et autres cochonneries que mon patron insistait d'offrir à chaque client qui consommait au moins un verre. Mon téléphone sonna dans la poche de mon tablier noir. Je m'éloignai, m'accoudai à la porte et répondit au message.

"Sue ? C'est papa, je t’amène Josh au bar dans deux minutes, j'ai des choses à faire"
"Oui, c'est bon. Prévenir plus tôt serais la moindre des choses mais bon, j'ai l'habitude avec toi"
"=)"

Je le rangeais en le glissant dans ma poche. Je sentais le regard des poivrots sur moi et celui de cet autre homme qui chantonnait dans son coin également ? Je ne savais. Mais j'attendis quelque minutes et le petit Josh entra en trombe dans le bar, une énorme sacoche dans le dos et un ampli le suivant.

Cheveux noir tombant devant ses yeux d'un bleu plus bleu qu'un ciel d'été un jour de canicule, le petit était toujours de bonne humeur et peu importait quand, il adorait jouer de sa guitare. Et aujourd'hui il avait décidé de venir faire chier le monde au bar. Mon petit frère, dix ans, était un surdoué, un louveteau admirablement fort qui serait sûrement alpha plus tard et un petit garçon intelligent destiné à faire de grandes choses. Malgré son habitude fâcheuse d'apparaître partout où il ne devait être, il était si gentil qu'on lui pardonnait de suite et qu'il en profitait pour vous jouer des tours dans votre dos.

Il s’installa sur un tabouret, alla chercher la rallonge et brancha son ampli. Les poivrots avaient l'habitude et il jouait plutôt bien alors cela ne dérangeait personne mais ... Aujourd'hui il y avait quelqu'un d'autre. Je ne faisait seulement que soupirer et je retournais derrière le bar. Il entendis sûrement le vampire chanter car il sautilla sur sa chaise et se mit à jouer les première notes de Goodbye Agony.

Je supposais que Josh n'avait pas senti l'odeur d'Adam où qu'il l'avait reconnu tiens ! Ç’aurait été possible mais j'espérai que ce n'était pas ça. Nous avions déjà assez peu de clients et qu'il en fasse fuir un, vampire où non, m'énerverai bien.

© Nas✞y de Libre-Graph.



HRP:
 

_________________


♦️ I promise, I'll keep you safe ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais lui, il était différent... [FEAT: Sue Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun
» Quelque chose de différent : "Mon Amour Chéri"
» Théodore C. Deschanel ~ Pour être irremplaçable, il faut être différent.
» différent jeux
» Et si tout était différent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Path of the Black Leaves :: Les Lieux :: L'immensité végétale :: Le passage des feuilles noires-